Tout quitter et partir !

Un doux songe berce nos nuits depuis des années ; prendre le large, naviguer et découvrir de nouveaux horizons... Eh bien, nous avons sauté le pas, quittant notre chère Helvétie et mettant le cap sur : LA MER !

Depuis janvier 2017, notre rêve est devenu réalité, nous voici en Thaïlande. La mise à l'eau de "Javerne" - notre catamaran - va conclure d'ici quelques jours, deux ans et demi d'un marathon très intense. Faire construire un bateau à l'autre bout du monde et embrasser une vie de marins à plein temps. Défi risqué ? Peut-être, mais nous l'avons osé !


Couple de voyageurs, Corinne (53 ans) et Michel (57 ans), nous sommes tous deux originaires du Chablais. Cette idée un peu folle est venue du capitaine - soit Michel - qui a été séduit le premier par la vie sur l’eau. Voici comment notre projet est né, a muri et a fini par voir le jour... En préambule à notre aventure, il y a eu une belle rencontre dans les années 80, entre Michel et un ami, qui s'était enrôlé comme moussaillon sur les bateaux de la marine Suisse. Ses récits ont été une vraie révélation et depuis lors, l'appel du grand large n'a jamais vraiment cessé de résonner dans son cœur. Devenir marin, n’a pas été réalisable durant bien des années, à cause des turpitudes de nos vies ordinaires. Notre mariage nous donna également tant de satisfaction que l’idéal de vie de Michel a été délicatement mis en cale sèche dans l’attente d’une fenêtre météo plus favorable. Quelques années plus tard, nous avons fait l'acquisition d'un voilier baptisé « Eurêka ». Ce monocoque nous a permis de naviguer sur notre magnifique Lac Léman, mais il a surtout été - comme son nom l’indique – un vrai cri de joie poussé par Michel lorsqu’il a réalisé l’importance de son vieux rêve. L’envie de partir un jour à l’aventure sur les mers et les océans est bien là et plus fort que jamais !

La vie avance gentiment et nos deux beaux enfants Gwendoline et Arnaud ont atteint l'âge de voler de leurs propres ailes. Le temps est donc venu de penser au grand large. Nous en discutons tous les deux. Corinne adhère au projet, émettant une seule condition, « comme le bateau va être notre nouvelle maison, il devra être un catamaran par soucis de place à bord ».  Dès lors, nous avons sillonné les routes, visité tous les salons nautiques d’Europe à la recherche de la perle rare, mais rien ne nous séduit totalement. En 2013, nous découvrons le chantier naval « CataThai » d'Hervé, un français résidant en Thaïlande. Cette petite entreprise construit des bateaux sur-mesure et adapté à notre budget. Nous nous rendons sur place et découvrons les plans d'un catamaran répondant à tous nos critères. Ce bateau existe pour le moment uniquement sur le papier. Il est le premier exemplaire à voir le jour. Nous saisissons cette opportunité unique, signons le contrat, vendons notre maison, mais il reste encore beaucoup de choses à organiser. La tâche n’est pas aisée et le doute s'installe parfois, mais un nouveau cap se pointe à l'horizon. Les préparatifs nous prendront deux ans, jusqu'en janvier 2017, date à laquelle nous quittons nos amis et notre famille, embarquant sur un vol pour Phuket en Thaïlande, avec 300 kilogrammes de matériel et d’affaires personnelles. Nous y voici donc enfin !

Les choses ne se passent pas toujours comme nous les planifions. En effet, beaucoup de pièces du catamaran sont manufacturées en Europe, comme par exemple le mât. Parlons-en de notre majestueux mât de vingt mètres de hauteur... Il a été réalisé en France et placé, en deux parties, dans un porte-conteneurs pour être expédié au pays du Siam, mais une erreur de manutention s'est produite et cette pièce maitresse s'est retrouvée en Afrique du Sud. Après de longues semaines, la précieuse cargaison a finalement repris le chemin de la France, avant d'être réexpédiée cette fois-ci correctement en Thaïlande. L'histoire s'est bien terminée malgré un retard important et aujourd’hui, le fait que le mât de notre bateau ait déjà fait le tour du monde nous fait sourire ! Au moment où nous vous adressons ces quelques lignes, nous sommes dans attente d'une grande marée montante - probablement début août - pour enfin mettre à l'eau "Javerne", notre nouvelle maison flottante.

Relevons que nous sommes très fiers d’accrocher prochainement à la poupe de notre bateau, l’étendard suisse. Notre bateau sera, de par son pavillon helvétique, un bout de territoire suisse. Ce petit clin d'œil, nous tient particulièrement à cœur, car il est si important de savoir d'où l'on vient, pour savoir où l'on va ! Comme vous l'aurez certainement deviné le nom de "Javerne" a été donné à notre embarcation en regard de la montagne du même nom au-dessus de Bex. Cet endroit à une signification toute particulière pour nous et c'est pourquoi nous désirions rendre hommage à ce bel alpage où nous avons passé de tant beaux moments en famille. Un autre petit bout d’Helvétie emmené symboliquement avec nous à bord...

L'aventure commence ! Nous avons hâte de découvrir tous les secrets de la mer Andaman, de ses milliers d'îles et de prendre en main notre bateau pour nous approprier notre camping-car nautique. Nous pensons rester quelques années en Asie, puis pourquoi pas débuter un véritable tour du monde. Tous deux espérons également pouvoir emmener à bord notre famille, nos amis et pourquoi pas d’initier d’autres personnes aux voyages sur l’eau.

Quelques informations sur le catamaran à voile :
D’une longueur de 13,50 mètres, et d’une largeur de 7 mètres, de part sa construction  sous vide en mousse PVC / résine vinilester. Il est insubmersible.
Il a été pensé et conçu Eco Friendly, il est 100% autonome grâce à ses panneaux photovoltaïques, et une éolienne. De quoi subvenir à l’intégralité des besoins énergétiques. Il dispose aussi d’un déssalinisateur permettant de transformer l’eau de mer en eau potable. Il est également muni de 2 moteurs diesel, le reste du temps la navigation se fera exclusivement à la voile.
L’intérieur est constitué d’une grande cuisine / salon permettant d’accueillir dans le plus grand confort, 6 personnes. Une cuisine entièrement équipée, une grande table intérieure, et une zone de navigation réunissant tous les instruments propres à la gestion du bateau.
A l’arrière, une grande terrasse couverte, équipée d’une grande table pour manger, et divers zone pour se relaxer.
A l’avant deux grands filets permettent aussi de se prélasser, et de regarder défiler la mer.
Ensuite 2 coques, une est réservée aux propriétaires, et la deuxième est dédiée entièrement aux invités. Equipée de 2 cabines doubles avec zone de rangement, et une salle de bain commune avec WC lavabo et douche, et bien entendu eau chaude et eau froide.
Ce bateau est conçu pour pouvoir naviguer sur tous les océans du globe, et possède tout le matériel de sécurité nécessaire, ainsi que d’un radeau de survie.